Le bon coin (MAJ)

(Mise à jour de la liste au 6 Oct 2011)

Parce que je déménage dans un nouvel appartement plus petit et déjà bien meublé, je vais transformer ce blog en brocante 2.0.

Alors je vends plein de choses. Presque tout ce qui est sur les photos suivantes : meubles, lits, électroménager, livres, gadgets, etc.

Alors tout ça est a venir chercher à la maison (Puteaux).

Voici une première liste. Un petit message dans les commentaires et je mets de coté.

Ikea !

  • Tours DVD BENO – 20 € (le lot de 2) - Lien Ikea
  • Etagères en bois clair toutes simple chez Ikea. – 10 €
  • [Voisine] Table basse carrée avec plateau en verre GRANAS – 20 € Photo
  • [Voisine] Etagère Ikea (actuellement dans ma SdB) – Gratos
  • Petit meuble d’angle bois clair – Gratos – Photo
  • [Voisine] Petite table ronde avec deux petits tabourets (dans ma cuisine) – 5 €
  • Canapé cuir noir 2 places. Petit trou caché par du gaffer, mais bon pour une seconde vie (7 ans) – 30 €

Lits

  • Lit complet en 160 cm - 50 € (double sommier en parfait état, le matelas devient un peu mou)

Electro-ménager

  • [Voisine] Four et plaques de cuisson halogène FAURE (5 ans) – 200 €
  • [Voisine] Grand Frigo (genre 1m85) ARTHUR-MARTIN (5 ans) – 150 €

En vrac

  • [Daz] Pèse-personne électronique – 5 €
  • [MichelV] Boitier WiFi Fonera – Gratos

38 commentaires




Slate

Cette nuit d’insomnie m’a permis de me souvenir d’un livre d’anticipation décrivant un monde ou chaque personne possèderait une tablette digitale lui permettant de téléphoner, de se connecter au « net », de payer et d’organiser sa vie.
Extrait de « Slow River » de Nicola Griffith, publié en 1997.
(Chapitre 1)

She handed it back.
– « It’s an ordinary slate. »
– « Exactly. A slate stuffed with information. What do you use your slate for? »

Lore thought about it. Making memos. Sending messages. Net codes and addresses. Ordering speciality merchandise. Appointments. Receiving messages. Keeping a balance of accounts…41A2XSAMWHL._SS500_.jpg

11 commentaires




nom nom nom nom

(billet sponsorisé – bien entendu)


11 commentaires




Trois ans. Trois règles.

Trois ans.
Des tas de questions. Des rencontres. Un cheminement. Des amis. Des réponses. Une conclusion.

Trois règles.

Maintenant il faut les appliquer. (Toi même tu sais.)

PS: Merci à toi. Et toi. Et toi. Même toi.

11 commentaires




Cicatrice

01 / 04 / 2010
Il y a des jours qui ne s’oublient pas. Celui-ci en fait parti.

15h.
Le téléphone sonne. Je rappelle. La voix est hésitante, maladroite, touchante. J’insiste et les mots sortent. Je les attendais.
Pourtant, je ne veux pas raccrocher. Besoin d’une dernière parole. D’un dernier souffle.
Je raccroche. Je regarde Paris. Triste. Soulagé. Il reste de jolis souvenirs.

21h30.
J’hésite à faire demi-tour et aller à Goncourt. Le téléphone à la main. Seul.
Eux, ils sont dix. Je les regarde. Le passage est sombre. Ils me fixent. Je suis encerclé. Bousculé. Prisonnier.
Ma tête s’explose contre le sol. Je les vois partir. Connards. J’attends 2 secondes ou 2 minutes. Je ne sais plus.

J’ai mal. Je saigne. J’ai la gueule en sang. Je ne vois plus rien. Les gens passent et m’ignorent.
Lui il s’arrête et m’aide à rentrer chez moi. Eux aussi s’arrêtent. Je reprends confiance dans la nature humaine.

Les urgences. Les points de suture à vif. L’aiguille qui perce ma peau. Trois fois. Je souris et pense au Karma.
Je rentre seul. Je marche. Seul. Putain. Seul. J’ai mal.

De cette journée, il me restera une (jolie) histoire et une cicatrice.

PS: Merci Guillaume d’être venu.

16 commentaires




Réveil


Il y a des réveils plus difficiles que d’autres. Lendemain de fête douloureux. Des conversations que l’on aimerait mettre entre (parenthèses). Continuer comme si de rien n’était. Petit mensonge de la vie.

Et ce matin, mon appartement me semble bien vide. Lendemain de fête douloureux. Tout le monde est parti. Il me reste des souvenirs. Des photos. Des amis. Des photos d’amis… et la gueule de bois.

J’aurais aimé voir la mer ce week-end. Mais il y en aura d’autres.

PS: Vous l’aurez compris, ce billet est juste une excuse pour rester 5 minutes de plus sous la couette.

5 commentaires




Ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants

Image de prévisualisation YouTube
Extrait du film de Yvan Attal (IMDB)

Best. Scene. Ever.

8 commentaires